2017 est là et la Rue de nouveau en campagne !
Avant les élections présidentielle et législatives, il nous a semblé indispensable de relancer ce blog de campagne. Un outil contributif qui attend vos textes et vos idées en matière de politiques culturelles.

La Rue en Campagne

Derniers billets

  • Communiqué de presse du 13 novembre 2013

    , par La Fédé

    LANCEMENT D’UNE NOUVELLE CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION POUR LA CULTURE ET LES ARTS DE LA RUE

    A l’approche des échéances électorales de 2014, la Fédération Nationale des Arts de la Rue lance une campagne nationale de sensibilisation auprès des candidat-e-s aux élections municipales et européennes pour qu’ils prennent en compte la culture dans leur programme.

    Cette campagne s’inscrit dans le cadre de la mobilisation « L’Art est Public » débutée lors de l’élection présidentielle de 2012 et réaffirme la nécessité d’une politique culturelle réinventée où l’art est une dimension fondamentale de notre vivre-ensemble.
    Sur l’ensemble du territoire, les 400 adhérents et 12 Fédérations régionales vont rencontrer les candidat-e-s pour les sensibiliser au développement des Arts de la Rue dans leur commune. La Fédération Nationale interroge les directions nationales des partis politiques républicains (PS, Front de Gauche, NPA, EELV, UDI, UMP) sur leur programme “culture” dans le cadre des élections.

    Les Arts de la Rue, vecteur de développement culturel territorial.

    Les Arts de la Rue englobent un ensemble de pratiques artistiques qui ont lieu dans l’espace public. C’est par excellence le lieu de l’échange et du dialogue, de l’expression des diversités et de l’émancipation individuelle. Ils sont un maître d’œuvre idéal pour la mixité et le croisement des publics.
    Ils touchent des publics éloignés de la culture, grâce à la mobilité et au maillage du territoire français par les compagnies et la cinquantaine de lieux de fabrique aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural.
    Le secteur a également une grande expérience dans l’action artistique sur les territoires : plus que la diffusion de spectacles, c’est l’application du principe « d’infusion culturelle », à savoir l’échange entre les artistes et les populations tout au long de l’année.

    Les Arts de la Rue, vecteur de développement économique.

    Les lieux de créations et de diffusion développent le maillage culturel autour de la commune ainsi que la vitalité économique des territoires tout au long de l’année. Les 1000 artistes et compagnies réparties sur le territoire génèrent une activité économique locale importante (emplois, recours aux artisans locaux, actions vers le tissu associatif, etc…).
    Les événements d’Arts de la Rue (festivals…) favorisent l’attractivité d’un territoire et génère de très fortes externalités économiques grâce aux fréquentations élevées.
    Les Arts de la Rue, en tant que vecteur du développement territorial, sont un outil essentiel de la politique municipale.

    Télécharger le communiqué de presse
  • Contacts

    , par La Fédé

    Fédération Nationale des Arts de la Rue

    Coordinateur de la campagne : Thomas Laou-Hap
    coordination@federationartsdelarue.org
    01 42 03 91 12
    06 33 81 22 93

    Webmaster : Jean Marie Grall - Cousu Main
    Graphiste : Denis Brumaud - denisbrumaud@free.fr


    Mentions légales

    Éditeur
    Fédération Nationale des Arts de la Rue
    Maison des Réseaux Artistiques et Culturels
    221 rue de Belleville
    75019 PARIS
    coordination@federationartsdelarue.org
    01 42 03 91 12 - 06 33 81 22 93
    www.federationartsdelarue.org

    Hébergeur
    OVH SAS
    2 rue Kellermann
    59100 Roubaix
    www.ovh.com

    Traitement des données personnelles
    Les adresses de courriers électroniques et données nominatives transmises par les visiteurs par l’intermédiaire du formulaire de contact sont destinées exclusivement à l’usage de « La Fédération Nationale des Arts de la Rue » aux fins d’assurer l’information des visiteurs du site et de répondre à leurs demandes. Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, modifiée en août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de modification, d’opposition, de suppression sur les données qui vous concernent.
    Pour plus d’information, vous pouvez vous rendre sur le site de la CNIL.