Présidentielle J - 19 : ils n’en ont pas parlé !

, par La Fédé

J-19 pour la présidentielle et un grand débat télévisé prévu ce soir. On peut parier sans trop de risque que les programmes des candidats n’y seront pas évoqués. Rattrapons cette lacune !

les candidats "recalés" à l’élection avec le rappeur Dgiz, sous les fenêtres du conseil constitutonnel (et du ministère de la Cutlure)

Voici deux mois, le site L’art est public disséquait les programmes culturels disponibles des candidats à l’élection présidentielle. C’est .
Qu’y a-t-il de nouveau depuis ? Bien peu d’intérêt marqué par les médias, à l’exception d’uneémission sur France-Culture.
Un débat organisé par la Nuit des Arènes aux Grands voisins a interpellée les délégués à la culture des équipes de campagne. Y participaient
- David-Hervé Boutin, porte-parole de François Fillon (Les Républicains – LR)
- Frédérique Dumas, porte-parole d’Emmanuel Macron (En Marche – EM)
- Lucie Marinier, porte-parole de Benoît Hamon (Parti Socialiste – PS)
- Odile Mojon, porte-parole de Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès – SP)
- Mathilde Paris, porte-parole de Marine Le Pen (Rassemblement Bleu Marine – FN)
- Nicolas Petillot, porte-parole de Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière – LO).
(Danièle Atala, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, était excusée).

Un compte-rendu peu amène pour les candidats en a été faitici. On y ajoutera que le consensus apparent et bienveillant sur la volonté d’une politique culturelle ambitieuse affichée par les participants s’accorde mal avec les pratiques observées sur le terrain : qu’il s’agisse de la censure généralisée dans les villes gérées par le FN, des coupes budgétaires drastiques observées par les régions gérées par LR en Rhône-Alpes Auvergne et Ile-de France notamment, et d’un bilan pour le moins mitigé du quinquennat dont l’immobilisme est peu compensé par les timides avancées telles que l’inscription des droits culturels dans la loi et les derniers effort budgétaires.

Conclusion du débat en ce qui nous concerne plus précisément :
– Les droits culturels sont quasi inconnus au bataillon. Aucun représentant des candidats ne les mentionne spontanément, même s’ils sont mentionnés dans le programme de Benoît Hamon ;
– Si presque tous les représentants candidats reconnaissent l’importance de l’art dans l’espace public, aucun ne s’engage à revenir sur les mesures sécuritaires menaçant la liberté de création et de circulation.
– Seule la représentante de Benoît Hamon approuve l’idée du 1% Travaux publics (même si l’on peut mettre l’abstention des autres sur une méconnaissance).
Pour en savoir plus, le mieux reste de prendre connaissance des programmes vous-mêmes.

Programmes

Benoît Hamon

Jean-Luc Mélenchon

François Fillon

Emmanuel Macron

Nathalie Arthaud

Philippe Poutou
https://poutou2017.org/taxonomy/term/21

Jacques Cheminade

Marine Le Pen

Nicolas Dupont-Aignan
http://www.nda-2017.fr/theme/culture-patrimoine